Brûlures d’estomac : causes, traitement, conséquences…

Les brûlures d’estomac, aussi appelées pyrosis, concernent près de 8% de la population française . Ce symptômes du reflux gastro-œsophagien sont fréquents après les repas ou lorsque l’on se penche vers l’avant. Concrètement, il s’agit d’une remontée des aliments dans l’œsophage, provoquant une inflammation. Les douleurs ressenties peuvent aussi être le fruit des acides produits par l’estomac.

Définition des brûlures d’estomac

Les brûlures d’estomac sont des sensations désagréables ressenties au niveau de l’estomac. Deux types de sensation peuvent survenir :
– la brûlure au niveau de l’œsophage ou sur la partie supérieure de l’abdomen avec une sensation de remonté acide jusqu’à la bouche
– la brûlure sur la zone centrale de l’estomac, associée à des crampes digestives.

Ces symptômes caractérisent une pathologie courante qui n’est pas forcément grave mais qui nécessite un suivi médical afin d’éliminer les risque d’affection plus graves.

Comment se produisent-elles ?

Le sphincter, muscle qui sépare l’estomac de l’oesophage, n’est censé s’ouvrir que pour laisser descendre les aliments. Son rôle est d’empêcher le contenu de l’estomac de remonter dans l’oesophage. Si le sphincter fonctionne mal, l’acidité de l’estomac remonte dans l’oesophage.

Si vous êtes souvent sujet à ce type de reflux, le contact répété de l’acide avec le revêtement interne de l’oesophage va provoquer une inflammation plus ou moins importante. A plus long terme, une oesophagite mal traitée provoquera un rétrécissement de l’oesophage ce qui entraine de nouvelles brûlures. Un cercle vicieux se met en place.

Dans certains cas, le RGO est lié à l’existence d’une hernie hiatale. Le diaphragme – muscle qui sépare le thorax de l’abdomen – présente un orifice pour laisser passer l’oesophage. Quand une petite partie de l’estomac remonte de l’abdomen vers le thorax à travers cet orifice, c’est la fameuse hernie. C’est pourquoi la femme enceinte a souvent des brûlures d’estomac durant le dernier trimestre de sa grossesse.

Si vous vous souffrez de nausées, de vomissements, il est possible que la situation ait évoluée vers un ulcère gastroduodénal. L’ulcère n’est plus considéré comme une maladie chronique due au stress mais à Helicobacter Pylori, une bactérie résistante à l’acidité du suc gastrique : 90% des personnes qui souffrent d’UGD en sont infectées.

La bactérie Helicobacter pylori se développe surtout lorsque les défenses immunitaires sont affaiblies. C’est alors qu’elle parvient à perturber la couche protectrice de mucus. La muqueuse de l’estomac est ainsi exposée au contact de l’acide, ce qui peut déclencher la formation de l’ulcère.

Diagnostic du médecin

Pour trouver l’origine des brûlures d’estomac, le médecin vous pose une série de question afin de connaître les circonstances des brûlures, leur horaire, les facteurs aggravant ou soulageants etc. Un examen clinique est ensuite pratiqué.

Votre médecin peut vous demander des analyses complémentaires :
– un bilan sanguin ;
– une radiographie de l’abdomen,
– une échographie de l’abdomen,
– un examen endoscopique.

Quand consulter en urgence ?

Il est toujours recommandé de consulter son médecin en cas de brûlures, toutefois certaines situations sont plus préoccupantes et impliquent une consultation rapide :

– en cas de brûlures d’estomac plus de deux fois par semaine.
– douleurs gastriques accompagnées de Vomissements.
– fatigue
– sang dans les selles
– toux sèche, récidivante.
– persistance des douleurs
– antécédent d’ulcère de l’estomac.

Traitement

Pour soulager les brûlures d’estomac, un traitement de la cause première doit être mis en place. Le médecin peut prescrire des médicaments antidouleur, des antispasmodiques ou des médicaments contre l’acidité gastrique afin d’en soulager les effets de façon momentanée.

Il est en général nécessaire de mettre en place régime alimentaire équilibré et dépourvu d’aliments trop riches, trop sucrés et trop acides.

Comment éviter les brûlures d’estomac ?

Quelques règles de base permettent de soulager les brûlures :
– manger assis
– manger lentement
– s’hydrater pendant et entre les repas..
– éviter l’alcool ou la nourriture épicée
– pratiquer une activité physique régulière

Une alimentation anti-brûlures

Une alimentation trop acide provoque des brûlures d’estomac de façon mécanique. Certains aliments sont à éviter voire à proscrire complètement de votre alimentation si vous souffrez de remonté gastriques, notamment les frites et fritures, le fromage fermenté, les confitures, pâtisseries, l’alcool, le café.

Il convient également de limiter les aliments trop riches en amidon ou trop acides tels que le pain, la brioche, les agrumes, les pâtes…

Il est recommandé de mettre l’accent sur les légumes, les viandes et poissons, les fruits frais, les noix, l’huile de colza…

Soulager des brûlures de façon instantanée

Certains aliments permettent de soulager immédiatement la sensation de brûlure quand elle survient. L’eau de St-Yorre figure en bonne position sur cette liste. Elle est riche en minéraux avec une forte teneur en bicarbonates. Boire un verre d’eau en cas de crise a un effet salvateur. Le bicarbonate de soude permet également un soulagement instantané.

L’usage de racines de réglisse est reconnu pour soigner les ulcères de l’estomac et de l’oesophage. La réglisse facilite la formation du mucus qui tapisse la paroi de l’estomac et dont le rôle est de la protéger contre le suc gastrique acide.

Une infusions faite de 1 cuillère à café de camomille, 1 cuillère à café d’angélique semence, 1 cuillère à café de thym, 1 cuillère à café de marjolaine et 1 cuillère à café de lavande aidera également à soulager le reflux gastrique.

L’effet du stress

Le stress n’est pas à l’origine des brûlures mais il en accentue les effets. Le stress augmente la perception de la douleur et agit directement sur la sécrétion d’acide gastrique qui peut à son tour renforcer les brûlures d’estomac. Le stress psychique se manifeste par une sensibilité accrue de l’estomac.