Comprendre les causes de vos brûlures d’estomac

Vue au scanner d'un estomac

Notre estomac est un organe central pour l’organisme. Il est d’ailleurs situé au niveau de notre centre de gravité. Il remplit de nombreuses fonctions. Il y a l’élimination des bactéries nocives pour commencer et la réduction des protéines en acides aminés qui vont construire nos tissus et nous fournir de l’énergie. Votre santé et votre mental dépendent grandement de la qualité de son travail.

Comprendre le reflux gastro-oesophagien
Le sphincter, le muscle qui sépare l’estomac de l’oesophage, n’est censé s’ouvrir que pour laisser descendre les aliments et empêcher le contenu de l’estomac de remonter dans l’oesophage. Mais si ce sphincter fonctionne mal, l’acidité de l’estomac reflue au niveau de la paroi intérieure de l’oesophage, ce qui entraîne une sensation de brûlure, voire un goût acide en bouche.

Ce reflux gastro-oesophagien, aussi désagréable et douloureux soit-il, est bénin. Il concerne 30% des français. Dans la majeure partie des cas, il est lié au stress, à une sur-consommation de protéines, d’alcool ou de certains médicaments comme l’aspirine ou les anti-inflammatoires.

Si vous êtes régulièrement sujet à un reflux, le contact permanent de l’acide avec le revêtement interne de l’oesophage va provoquer une inflammation plus ou moins importante.  A long terme, une oesophagite mal traitée provoquera un rétrécissement de l’oesophage mais beaucoup plus rarement un cancer de l’oesophage.

Dans certains cas, le reflux est lié à l’existence d’une particularité anatomique, la hernie hiatale. Le diaphragme (le muscle qui sépare le thorax de l’abdomen) présente un orifice pour laisser passer l’oesophage. Quand une petite partie de l’estomac remonte de l’abdomen vers le thorax à travers cet orifice, c’est la fameuse hernie. C’est pourquoi la femme enceinte a souvent des brûlures d’estomac durant le dernier trimestre de sa grossesse.

Un risque d’ulcère
Si en plus vous avez la sensation d’être vite rassasié(e) et que vous souffrez de nausées, de vomissements,  il est probable que ce qui n’était que gastrite se soit transformé en un ulcère gastroduodénal. L’ulcère touche entre 5 et 10% des occidentaux au moins une fois dans leur vie.

L’ulcère n’est plus considéré comme une maladie chronique due au stress mais qu’il est lié à Helicobacter pylori (HP), une bactérie résistante à l’acidité du suc gastrique : 90% des personnes qui souffrent d’UGD en sont infectées. La bactérie Helicobacter pylori se développe surtout lorsque les défenses immunitaires sont affaiblies. C’est alors qu’elle parvient à perturber la couche protectrice de mucus. La muqueuse de l’estomac est ainsi exposée au contact de l’acide, ce qui peut déclencher la formation de l’ulcère.