Quelle cuisson pour éviter les brûlures d’estomac ?

Pour la cuisine au quotidien comme pour les repas de fête plus copieux, la façon de cuisiner notre alimentation joue un rôle primordial dans notre santé. Certains types de cuisson ou de préparation et organisation des repas sont plus à même de créer des difficultés digestives et surtout des brûlures d’estomac.

Ces modes de préparation étant souvent des héritages culturels, mieux vaut suivre quelques conseils pratiques et connaître quelques règles élémentaires pour cuisiner sainement en conservant la valeur nutritive, en facilitant la digestion et en évitant les risques de remontés gastriques.

1 – Soigner sa digestion

En effet pour ne pas apporter de difficultés lors de la digestion, envoyant ainsi un signal à notre métabolisme comme un besoin de sucs gastriques supplémentaires, il y a des choses à ne pas faire. Il est donc recommandé de consommer par les fruits, l’idéal étant 30 minutes avant, car mixé dans le bol alimentaire, les fruits ralentissent et compliquent la digestion.

Pour la même raison, il est préférable d’entamer son repas par les aliments crus.

Il est aussi important de prendre ses repas à heures régulières, l’organisme se prépare ainsi à l’assimilation de notre repas. Il faut rester donc cadrer au classique 3 repas par jour.

2 – Les types de cuissons à éviter

L’ajout de matière grasse à la cuisson est à proscrire pour éviter les brûlures d’estomac.

On oubliera donc les fritures, à l’huile, la margarine, etc… La cuisine à la poêle avec du beurre également.

Il faut aussi éviter les plats en sauce, en particulier les sauces à base de produits laitiers comme la crème fraîche, etc…

3 – Les types de cuissons à privilégier

Les modes de cuissons neutres qui ne provoqueront pas les brûlure d’estomac sont les suivants :

  • Cuisson à l’eau ( aliments plongés dans de l’eau portée à ébullition)
  • A la vapeur (avec un autocuiseur, un wok, avec un panier en bambou posé au-dessus d’une casserole remplie d’eau en ébullition)
  • A l’étouffée (aliments disposés dans une cocotte ou un faitout avec couvercle)
  • Au bain-marie
  • Au four

4 – Les types d’aliment à éviter

Lorsque l’on prépare un repas, certains type d’aliments peuvent provoquer par eux-même des brûlures d’estomac.

  • Le sel et les aliments salés (70 % de risque de brûlures d’estomac en plus chez ceux qui salent systématiquement leurs plats)
  • Les produits laitiers (favorisent la production d’acide gastrique)
  • Les aliments gras
  • L’acool (détend le sphincter œsophagien inférieur)
  • La caféine (provoquerait des aigreurs)
  • Le chocolat (contient du gras et de la caféine)
  • L’ognon (acide lorsqu’il est cru, moins dangereux lorsqu’il est cuit)
  • La tomate (pour l’acidité)
  • Le jus d’orange (pour l’acidité également)