Médicaments anti-brûlures d’estomac avec ou sans ordonnance

Feuille vert recouverte de médicaments

Feuille de soins

Votre médecin ou pharmacien peut vous conseiller plusieurs types de médicaments pour traiter les brûlures d’estomac et les renvois acides. Ils sont de plusieurs catégories différentes avec des actions spécifiques. Certains médicaments peuvent être achetés sans ordonnance. Voilà une liste non-exhaustive de médicaments disponibles avec ou sans ordonnance pour traiter les brûlures d’estomac.

1- Les antiacides d’action locale
Les antiacides d’action locale sont des médicaments contre les brûlures d’estomac qui ont la faculté de diminuer l’acidité du suc gastrique. Les antiacides sont parfois adossés aux alginates, qui sont des substances formant un gel visqueux dans l’estomac.

Ils font effet rapidement mais parfois de façon limité dans le temps. Ils sont à prendre lorsque les douleurs surviennent, ou dans les situations pouvant provoquer les brûlures d’estomac (aliments acides, stress, exercice physique etc.).

Quelques antiacides d’action locale : Dops, Gastropax, Hepatoum Brûlures D’Estomac, Hydroxyde Aluminium Magnésium Sandoz Conseil, Isudrine, Maalox Maux D’Estomac, Marga, Moxydar, Mupax, Phosphalugel, Rennie, Rennieliquo, Riopan, Rocgel, Xolaam.

Antiacides anti-reflux : Alginate De Sodium/Bicarbonate De Sodium Génériques, Gaviscon, Gavisconell, Topaal, Topalkan

2- Les pansements digestifs
Les pansements digestifs contiennent du kaolin (argile blanche), de la diosmectite (silicate de magnésium) et de la diméticone. Ils protègent l’œsophage des remontées acides en le recouvrant d’un film de protection. Ils sont habituellement associés aux antiacides d’action locale.

Pansements digestifs : Pepsane, Polysilane Upsa, Smecta

Pansements digestifs et antiacides : Acidrine, Gastropulgite, Gelox, Kaobrol, Kaomuth, Maalox Ballonnements, Mutésa, Neutroses, Polysilane Delalande, Rennie Déflatine

3- Les antihistaminiques H2
Les antihistaminiques de type H2 réduisent la sécrétion de suc gastrique en stoppant l’action de l’histamine qui provoque une action immunitaire. Des médicaments de ce type sont adaptés à l’automédication sans ordonnance.

Antihistaminiques de type H2 : Azantac oral, Cimétidine Génériques, Famotidine Génériques, Nizaxid, Pepcidac, Pepdine, Pepcidduo, Raniplex, Ranitidine Génériques, Stomédine, Tagamet

4- Les inhibiteurs de la pompe à protons
Ils réduisent la sécrétion d’acide dans l’estomac. Ils ont un effet durable mais nécessitent 2 ou 3 jours de traitement avant de soulager les douleurs.

Inhibiteurs de la pompe à protons : Eupantol, Inexium, Inipomp, Lansoprazole Génériques, Lanzor, Mopral, Mopralpro, Ogast, Ogastoro, Oméprazole Génériques, Pantoloc Control, Pantoprazole Génériques, Pantozol Control, Pariet, Zoltum

5- Autres médicaments anti-brûlures d’estomac
Il convient de citer le charbon en association à d’autres substances, par exemple Carbosymag.
Au rayon de l’homéopathie citons Abbé Chaupitre N°18, Billerol, Poconéol N°12.