Pour la science, le café ne provoque pas de brûlures d’estomac

Une étude japonaise publiée en 2013 infirme le fait que le café soit lié à certaines maladies du tube digestif : en particulier les ulcères de l’estomac et du duodénum de même que le reflux gastro-oesophagien.

Le café qui contient de la caféine, stimule la sécrétion d’acide gastrique, dont la conséquence logique serait ces problèmes gastro-intestinaux. Pourtant, les conclusions de cette étude japonaise s’y opposent.

Cette étude portait sur 8000 adultes en bonne santé. 68 % des participants étaient des consommateurs habituels de café, à raison d’au moins une tasse par jour.

Les scientifiques ont bien trouvé une association entre l’ulcère de l’estomac et l’infection à la bactérie Helicobacter pylori de même que le tabagisme et le surpoids. Par contre, la consommation de café, l’âge, le sexe et la consommation d’alcool n’étaient aucunement statistiquement liés à cet ulcère.

De même, la consommation de café n’est pas associée au reflux gastro-œsophagique.

———-

Shimamoto T, Yamamichi N, Kodashima S, Takahashi Y, Fujishiro M, Oka M, Mitsushima T, Koike K. No association of coffee consumption with gastric ulcer, duodenal ulcer, reflux esophagitis, and non-erosive reflux disease: a cross-sectional study of 8,013 healthy subjects in Japan. PLoS One. 2013 Jun 12;8(6):e65996.